logotype

Parrainer un enfant

Parrainer un enfant

Parrainer un enfant Alph'Art Parrainer un enfant Alph'Art

LE PARRAINNAGE DES ENFANTS INTEGRES DANS LE PROGRAMME ALPH’ART

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde». NELSON MANDELA

La convention internationale des droits de l’enfant stipule que l’éducation doit viser (entre autre) à : (…) favoriser l'épanouissement de la personnalité de l'enfant et le développement de ses dons et des ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités (…). Ce principe de droit élargit la notion d ‘éducation, et appelle au développement d’apprentissages de plus en plus complet pour l’individu. En effet, traditionnellement l’éducation est vue comme un enseignement structuré par différentes disciplines cloisonnées. Or l’enfant n’est pas une entité sécable, même élève derrière son bureau, l’enfant reste une personne à part entière avec une intelligence rationnelle et une intelligence sensible qui sont inévitablement liées. Le but de l’éducation est donc d’amener l’épanouissement de l’individu dans sa globalité, de développer toute les capacités de l’élève-enfant pour qu’il puisse participer à la vie de la société qui l’entoure. Il s’agit donc de développer des capacités d’initiatives, une confiance en soi, une responsabilité de chacun. Ces qualités demandent une mobilisation plus large que l’éducation scolaire, elles doivent être révélées dans des projets et des pratiques plus ouvertes sur le monde, sur le rapport à l’autre. L’enfant doit prendre conscience de son individualité et la construire dans un rapport d’interaction car l’individu n’est jamais totalement isolé dans ces actions.

Par la pratique artistique, l’enfant se confronte au monde et apprend l’interaction. Il fait en premier lieu une expérience esthétique du monde par tous ses sens et toutes ses émotions. Il développe un imaginaire et stimule son esprit créatif. Mais cette pratique ne se limite pas au seul plaisir. L’enfant prend conscience de son individualité, de sa sensibilité car il les exprime par des matériaux pour ce qui est des arts plastiques et visuels (vidéo) ou par son corps pour ce qui est des arts vivants (danse, théâtre, cirque, chant). C’est alors un individu en puissance qui prend connaissance, par sa propre expérience, de son potentiel d’action physique, intellectuel et sensible. Il apprend à exprimer sa singularité et acquiert une estime de soi nécessaire à toute prise d’initiative.

Dans la production artistique l’enfant apprend aussi l’interaction avec ses pairs, son professeur ou les artistes. Il voit sa création confrontée à autrui et développe ainsi des capacités d’argumentation, d’échanges mais aussi d’écoute et de respect de la différence et de l’autre. L’échange avec les pairs est primordial pour développer un esprit critique et une réflexion sur la production finale. Elle peut très bien occuper pendant la création d’un spectacle, ou des travaux d’art plastiques. Cette confrontation aboutit à une valorisation de l’enfant par la reconnaissance de sa production artistique au sein du collectif et à la fin une reconnaissance par le public (souvent les parents).

Ces échanges au sein de la classe amènent souvent un climat de confiance et de sérénité car les enfants ont appris à échanger, à se respecter et chacun a été reconnu dans le processus de production artistique. La confrontation à d’autres œuvres produites par des artistes (spectacles, expositions…) amène l’élève à développer un cheminement intellectuel personnel. Si l’enfant à déjà eu un contact avec une pratique artistique et qu’il rencontre une œuvre touchant à ce domaine, il va pouvoir s’approprier la problématique de l’artiste et donner plus de sens à sa propre production. Sa réflexion aura été renouvelée par cette nouvelle rencontre. L’élève développera un esprit critique par rapport à son travail et de lui-même va tenter d ‘explorer de nouvelles pistes. La prise d’initiative et l’autonomie dans le travail se développent.

Ainsi la pratique artistique permet à l’enfant de travailler sur différents éléments de son individualité :

  • la confiance en soi
  • la prise de risques
  • la prise d’initiatives
  • la capacité de développer une réflexion argumentée
  • un esprit critique

L’enfant connaît une démarche réflexive, il est au cœur de l ‘apprentissage et n’est plus placé dans une pédagogie transmissive qui le met en position relativement passive. L’enfant devient acteur de son apprentissage et en cela il développera un réel potentiel de réussite.

De plus, le fait que cet apprentissage se déroule dans un cadre moins conventionnel permet aux élèves en difficultés de s’investir plus facilement car ils se sentent moins stigmatisés par l’échec scolaire. Ainsi, certains de ces élèves retrouvant une estime de soi raccrocheront plus facilement au système scolaire. Cependant il ne s’agit en rien de rejeter la pédagogie scolaire, l’artistique reste un moyen de développer de façon optimale toutes les potentialités de l’enfant, mais elle n’est en rien suffisante. L’éducation scolaire est une nécessité pour chacun, elle donne les moyens de comprendre le monde qui nous entoure, de pouvoir y participer et d’acquérir une capacité de travail. L’éducation artistique agit sur l’individualité de chacun pour lui donner une autonomie, et ainsi faire de l’enfant un citoyen actif. Dans sa dimension éducative, la pratique artistique n’est jamais vue comme une fin mais comme un moyen. L’important n’est pas la production finale, c’est seulement un prétexte pour développer tout un processus d’apprentissage et d’acquisition de savoirs, savoirs-faire et savoirs-être. Il est alors possible de mettre en place des systèmes d’éducation qui combinent ces deux démarches : artistique et scolaire.

Ainsi, le programme Alph’Art est né. Initié par virginie Lavenant et les artistes puis ensuite est venue une équipe sociale de l’association l’Aléa des possibles, le projet Alph’art est un programme qui a pour objet de promouvoir la réinsertion socio-éducatifs des enfants issues des familles vulnérable et non scolarisées du quartier du 3ième arrondissement de la ville d’Antananarivo et ses environs par le biais de la méthode d’apprentissage alternative basée sur l’alphabétisation et les arts du cirque.

Actuellement, 30 enfants sont intégrés dans le programme Alph’art et bénéficient des prise en charge telles que : apprentissage scolaire (Alphabétisation et éducation de base) ; éveil artistique (cirque, culture et tradition, dessin et art plastique, musique, éducation à l’image) , sorties culturelles , cantine scolaire (matin et midi). Ils bénéficient aussi d’une couverture sanitaire et d’un soutien psycho-social.

Les conditions de vie très précaires que vivent les familles répercutent sur la situation de ces enfants: habitat insalubre, malnutrition, violation des droits de l’enfant…. l’année scolaire précédente, avec le soutien des différents partenaires, 3 familles ont réussi à être autonome et ont parvenu à ne plus dépendre entièrement de l’association pour scolariser leurs enfants ; 10 enfants sont réinsérés dans les écoles primaires publiques et sont admis en classes supérieures ; 2 enfants ont réussi à passer leurs premiers examens officiels et poursuivent leurs études au collège publique actuellement.

Malgré ces résultats prometteurs, le développement d’activités génératrices de revenus au sein de l’association, la formation, ateliers périscolaires, spectacles, la prise en charge des enfants dépendent encore des dons et financements ponctuels. Or, bâtir un projet à long terme autour de l’enfant nécessite un don qui s’inscrit dans le temps.

Ainsi, parrainer un ou des enfants intégrés dans le programme Alph’art, c’est contribuer à ce que ces enfants puisse jouir de leurs droits et construire leur avenir.

N’hésitez plus à soutenir le projet Alph’art par le parrainage individuel ou collectif des enfants car ceci leurs permettent d’avoir :

  • Une nourriture régulière et équilibrée
  • Une scolarité adaptée
  • Un suivi médical
  • Une ouverture sur le monde

Le coût de la prise en charge de chaque enfant intégré dans le programme Alph’Art est équivalent à 42 euros par mois.

Le parrainage d’enfants peut soit être réalisé individuellement (le parrain s’engage aux côtés d’un enfant en particulier) soit être réalisé collectivement (le parrain s’engage à l’ensemble du projet).

LE PARRAINAGE INDIVIDUEL

En parrainant un enfant, apporter un soutien à tous ses camarades et l'étendre à leurs familles
Associer un visage au don effectué est le désir de la plupart des personnes qui souhaitent s'engager dans le parrainage d'enfants. Si ce vœu est légitime, il n'en est pas moins vrai que cette forme de soutien peut conduire à la catastrophe en l'absence de certaines précautions élémentaires. En effet, le parrainage d'enfants s'adresse à des populations en très grande difficulté, des familles totalement démunies, des enfants particulièrement vulnérables. Dans ces conditions, comment imaginer privilégier les uns et laisser les autres livrés à eux-mêmes ? L’Aléa des Possibles et Chapitô Metisy ont longuement étudiés cette question afin de trouver une formule qui puisse satisfaire les parrains et les marraines tout en préservant les enfants.

Parrainage enfant école Alph'artApporter un soutien équivalent à tous les enfants, sans privilégier aucun et sans susciter de faux espoirs, éviter par tous les moyens de créer d'inutiles jalousies et déceptions, tels sont les défis que nous avons souhaité relever. Le parrainage individuel tel que nous le proposons répond à l’objet de l’association Chapitô Metisy qui est de « promouvoir la cohésion sociale et l’émancipation de chaque citoyen par la transmission de savoir et de valeur humaine à travers l’enseignement des arts du cirque et des autres disciplines artistiques en tant qu’outils éducatifs pour les enfants et les adultes ».

Ainsi, notre priorité est d'éviter à tout prix que le parrainage ne crée des différences inacceptables, des inégalités arbitraires et injustes entraînant d'inutiles jalousies dans la vie déjà si difficile de ces enfants. C'est pourquoi tous nos parrainages sont mutualisés. Les fonds reçus à ce titre sont reversés au projet utilisé de manière équitable au profit de tous. L'argent n'est confié ni à l'enfant ni à sa famille. Il sert essentiellement au fonctionnement global de l’association L’Aléa des Possibles et Chapitô Metisy.

Un même soutien est ainsi apporté à tous les enfants et à leur famille, de manière juste et équitable.

Soutien matériel aux familles
Selon le cas, il s'agira d'un appui alimentaire, d'une distribution de fournitures scolaires, de vêtements, de matériel de première nécessité, pour aider les familles à subvenir à leurs besoins.
Formation des parents
Formation adéquate pour appuyer la création d’activités génératrice de revenu ; sensibilisation à des problèmes essentiels tels que l'hygiène, la planification familiale ou l'enregistrement des naissances à l'état civil sont également proposées aux familles dans le but de soutenir le développement socio-économique des communautés locales.
Modalités du parrainage individuel
Nous n'établissons pas de lien direct entre le parrain et son filleul, toujours dans le souci d'éviter de créer des inégalités, Tous les enfants n'étant pas parrainés au sein de L’aléa des Possibles via Chapitô Metisy, une relation personnelle risquerait d'engendrer dans le groupe des inégalités flagrantes. En parrainant un enfant, vous recevrez son dossier. Il contiendra bien évidemment une photo de votre filleul ainsi que sa feuille d'identité et son dernier bulletin s'il s'agit d'un parrainage scolaire. Par la suite, tous les quatre mois environ, nous vous enverrons des nouvelles de votre parrainage. Selon les fois, vous y trouverez de nouvelles photos, un compte-rendu d'activité, une lettre du responsable local, un dessin de l'enfant, son bulletin annuel. Ces nouvelles vous permettront de suivre la vie de l’association L’aléa des possibles et Chapitô Metisy où évolue votre filleul et de vérifier les progrès accomplis par l'enfant.

 

LE PARRAINAGE COLLECTIF

Solidaire, généreux et efficace, un soutien à toute une communauté par le biais de ses enfants.
Moins valorisant pour le parrain et la marraine mais plus efficace en termes de résultats, le parrainage collectif est la formule la mieux adaptée pour répondre aux besoins des bénéficiaires des projets portés par l’Aléa des possibles et de Chapitô Metisy. C'est un acte solidaire qui permet la mise en place de toutes les actions visant à promouvoir le développement de chaque enfant et de leur quartier. Inscrivant son engagement dans une volonté de réelle solidarité, sans attente de contrepartie, le parrain accompagne un groupe d'enfants tout au long de leur scolarité, de leur réinsertion, de leur formation ou, plus simplement, de leur ouverture sur le monde. Beaucoup plus équitable que le parrainage individuel, le parrainage collectif évite toute discrimination et offre à chacun des enfants la même attention, le même soutien et les mêmes chances de construire son avenir.

Accordant son aide à tous les enfants, sans en privilégier aucun et sans susciter de faux espoirs fondés sur une relation personnelle, cet engagement collectif et solidaire représente pour les 30 enfants intégrées dans le programme Alph’Art leur ascension sociale.

Par le parrainage collectif, vous répondez aux besoins essentiels des enfants en soutenant L’Aléa des Possibles et Chapitô Metisy qui les accueillent.
Par le parrainage collectif, Chapitô Metisy et L’aléa des Possibles apportent une réponse adaptée aux besoins des enfants et à ceux exprimés par les habitants du quartier. Les fonds reçus au titre des parrainages d'enfants sont mutualisés et participent non seulement au fonctionnement du projet des structures accueillant les enfants, mais aussi à la mise en œuvre de programmes de développement au bénéfice de toute la communauté. Le parrainage collectif est un moyen privilégié pour atteindre ce but essentiel : permettre à toutes ces populations défavorisées de prendre progressivement en main leur avenir pour parvenir à l'autosuffisance, aussi bien alimentaire qu'économique et sociale.

En parrainant un groupe d'enfants, vous contribuez à faire vivre un programme de développement global. Centré sur une éducation alternative en lien avec l’art, il apporte des moments positifs, des espaces de liberté, de rires, de futurs possibles de vos filleuls et de toutes les familles qui les entourent.

Bénéficiant, d’une cantine scolaire tous les jours, d'une alphabétisation soutenue, d'une scolarité régulière ou d'une vraie formation professionnelle, vos filleuls ont entre les mains les clés de leur avenir.
Assortie d'une éducation attentive, cette instruction solide fera d'eux des adultes autonomes et responsables, acteur et citoyen du monde une humanité Prenant part à l'évolution économique de leur quartier, ils seront les premiers vecteurs de leur propre développement.

 

Formulaire de parrainage